Accueil Mille ans d'Histoire Le Comte Rouge
Le Comte Rouge

par Pierre Dompnier

La dynastie de Savoie s'enorgueillit de quelques princes extraordinaires parmi lesquels figure incontestablement Amédée VII, le Comte Rouge. C'est lui en effet qui réussit, par l'annexion des comtés de Nice et de Vintimille, des vallées de la Stura et de Barcelonnette, la grande percée vers le sud, l'accès à la mer.

Son règne fut pourtant bref : de 1383 à 1391, puisqu'il mourût à 31 ans du tétanos, suite à un accident de chasse (il y eut d'ailleurs deux victimes collatérales, le médecin et l'apothicaire accusés d'empoisonnement, car l'époque n'était pas tendre avec les erreurs médicales).

Mais pourquoi ce flamboyant qualificatif de "Comte Rouge" ? Certes on peut penser que, de même que son père affectionnait le vert, Amédée VII aimait se vêtir de rouge. Mais l'explication que donne un chroniqueur du XVe siècle, Perrinet du Pin, est beaucoup plus séduisante.

L'année même de son avènement le jeune comte conduisit 700 lances (une lance se composait de six hommes) pour aider le roi de France, Charles VI, contre les Flamands en révolte, soutenus par les Anglais (on est alors en pleine guerre de Cent Ans). Comme il portait le deuil de son père, on le nommait "le Comte Noir à claire face". Il se distingua au siège de Bourbourg et, tandis que les Anglais repassaient la Manche, il apprit que son épouse, Bonne de Berry, venait de lui donner un fils : il fallait fêter les deux événements. C'est alors que Charles VI dit au duc de Berry :

"Bel oncle, je veux que votre gendre, que l'on appelle Comte Noir depuis qu'il porte le deuil de son père, soit désormais connu sous le nom de Comte Rouge. Pendant toute la guerre, un noble feu a excité son courage : la couleur de feu doit être la sienne".

Amédée VII parut donc à la fête tout vêtu de rouge et conserva cette couleur et son nom.

 
Copyright © 2017 compagniedesavoie. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.